L’émail


Certains objets sont simplement biscuités ( poteries horticoles, poteries primitives, briques, tuiles, pièces artistiques,… ), mais la plupart sont émaillés, c’est à dire recouverts d’une pellicule qui peut assurer brillance, dureté de surface, étanchéité, et donner un produit fini non salissant, lisse au toucher, non altérable par l’eau et les acides ( vinaigre,… ) et plus esthétique.

Le verre, l’état vitreux

Lorsque l’on refroidi un liquide, on obtient un solide qui est le plus souvent cristallisé : les particules y sont immobiles et rangées. Ces cristaux sont visibles à l’oeil nu ( sucre, sel,… ) ou non (métal,… ). Mais il arrive que la solidification donne un « verre« , c’est un dire un corps non cristallisé, amorphe, dans lequel les particules ne sont pas rangées, l’état vitreux est cet état particulier dans lequel les particules sont fixes, comme dans tout solide, mais ont des positions désordonnées, comme dans tout liquide. Peu de composés sont des « formateurs de verres », c’est à dire permettent d’obtenir des verres par refroidissement d’un liquide. Le plus important est la silice ( SiO2 ). On peut aussi citer l’oxyde de bore ( B2O3 ) et l’oxyde de phosphore ( P2O5 ).

Composition d’un émail céramique

On utilisera ici le seul terme « émail« , il en existe d’autres, aux définition plus ou moins précises : couverte, glaçure, vernis,… Un émail céramique est un verre. Il doit avoir des propriétés particulières pour pouvoir être utilisé en céramique. Un émail céramique contient toujours :
Un oxyde acide, la silice. C’est un oxyde réfractaire ( il fond vers 1700°c ). Son rôle essentiel est d’être « formateur de verre », d’imposer l’état vitreux. La proportion de SiO2 dans un émail céramique est toujours importante.
Un ou plusieurs oxydes basiques. Les oxydes basiques les plus utilisés sont NaO2, K2O, CaO, MgO, ZnO, PbO. Le rôle essentiel des oxydes basiques est d’abaisser la température de fusion du mélange par la formation d’eutectiques. Ces oxydes basiques sont souvent appelés « oxydes fondants ».
Un oxyde neutre ( ou amphotère ), l’alumine ( Al2O3 ). Le rôle essentiel de l’alumine est d’augmenter la viscosité du mélange fondu. Il modifie aussi la température de fusion du mélange. La proportion d’alumine dans un émail est assez faible.
Eventuellement d’autres composés, en proportion assez faibles, qui modifient les caractéristiques de l’émail, sa couleur, sa brillance,…